Adhérer à l’Union Syndicale : un choix nécessaire ! – Agora 80

/Adhérer à l’Union Syndicale : un choix nécessaire ! – Agora 80

Adhérer à l’Union Syndicale : un choix nécessaire ! – Agora 80

Pourquoi choisir l’Union Syndicale plutôt qu’un autre syndicat ?
A quoi sert-elle ?
Quelles sont ses caractéristiques, quel est son ADN ?
Et tout d’abord : pourquoi se syndiquer ?

Toute l’histoire de l’Union Syndicale repose en fait sur la solidarité. La solidarité entre collègues, pour s’aider mutuellement. Mais aussi, pour se faire entendre ensemble.

Face à l’employeur

Face à un employeur, un individu compte très peu. Les intérêts des travailleurs – qu’ils soient fonctionnaires, ouvriers ou employés – ont besoin d’une expression collective pour être entendus. C’est la raison première pour laquelle les travailleurs se syndiquent.

Si, aujourd’hui, pour ne citer que quelques exemples,

  • vous continuez à percevoir votre salaire quand vous êtes malade ;
  • vous avez un salaire qui évolue chaque année pour maintenir votre pouvoir d’achat ;
  • vous jouissez d’une très bonne couverture médicale ;
  • vous pouvez prendre du temps pour vous occuper de vos proches, grâce aux congés parentaux et familiaux ou au travail à temps partiel ;
  • vous pouvez espérer une évolution correcte de carrière grâce aux taux de promotion garantis ;
  • vous êtes libre le samedi ;
  • vous pouvez rentrer chez vous à une heure décente ;
  • vous êtes assurés de pouvoir prendre vos congés annuels,

c’est grâce au progrès social que les syndicats, et en particulier l’Union Syndicale, ont obtenu par la négociation ou la grève. Ces droits ne sont pas tombés du ciel. Leur concrétisation dans la Fonction publique européenne et internationale n’a été possible que grâce aux dizaines de milliers de collègues qui ont adhéré à l’Union Syndicale, et ont ainsi donné à l’ensemble du personnel le pouvoir de se faire entendre. Dans l’article de Günther Lorenz, Président d’honneur de l’Union Syndicale Bruxelles, en page 6, vous découvrirez plus en détails l’histoire du progrès social réalisé par l’Union Syndicale. Ou lisez l’article de notre avocat, Maître Louis, en page 11, pour vous rendre compte de droits défendus et obtenus en justice depuis des décennies.

La Fonction publique : colonne vertébrale de la construction européenne

Sans la Fonction publique, la construction européenne serait restée lettre morte. Les institutions ne fonctionnent et ne vivent que grâce à la permanence, la compétence et l’indépendance de la Fonction publique.

La triste vérité, c’est que ces principes doivent être défendus en permanence par l’Union Syndicale.Que ce soit au niveau législatif (le Statut, adopté par le Conseil et le Parlement) ou au niveau interne de chaque institution, nos «patrons» agissent souvent de manière schizophrène, en négligeant le fonctionnement optimal des institutions :

  • ils tentent de raboter la Fonction publique en revoyant constamment à la baisse les conditions salariales et sociales ;
  • ils veulent recourir systématiquement aux contrats précaires, à durée déterminée – voire à la privatisation des services ;
  • ils succombent facilement à la tentation du népotisme (« pas de souci mon pote, j’ai une place bien au chaud pour ta nièce ») ;
  • ils acceptent ou encouragent le parachutage de bons soldats au service de Sa Majesté ou d’un autre gouvernement national.

Face à de telles pratiques, la construction européenne a besoin d’une Union Syndicale forte !

C’est la raison pour laquelle l’Union Syndicale Fédérale adhère au Mouvement Européen. Elle est d’ailleurs la seule des organisations syndicales de la Fonction publique européenne et internationale dans ce cas.

Adhérez à l’Union Syndicale, c’est défendre l’Europe !

Union Syndicale, marque premium

L’Union Syndicale Fédérale est leader parmi les syndicats de la Fonction publique européenne et internationale.

A la base, l’idée de l’Union Syndicale, c’est d’unir les personnels au sein d’une même organisation. Plutôt unir que séparer. L’unité fait la force.

Depuis sa création il y a presque cinquante ans, l’Union Syndicale Fédérale est de loin la fédération la plus grande et la plus répandue. Elle compte plus de vingt organisations membres. Elle est présente dans toutes les institutions européennes, et bon nombre d’autres organisations internationales en Europe. L’Union Syndicale Fédérale est le premier syndicat, le plus représentatif, au Conseil de l’UE, à la Commission européenne, à la Cour de justice, au Service européen pour l’Action extérieure, à la Banque centrale européenne, à l’Office des Brevets, au Conseil de l’Europe, dans plusieurs agences, et dans quelques plus petites organisations internationales.

Sa taille, sa diversité, sa longue histoire, son expertise, son patrimoine font de l’Union Syndicale la marque premium.

Elle a la compétence et les moyens pour organiser de grandes luttes quand elles sont nécessaires, mais aussi pour défendre les droits de chaque adhérent avec tous les outils juridiques disponibles.

Elle met à la disposition de ses adhérents des services de toute première qualité – découvrez-les à la page 28.

L’Union Syndicale n’est pas un syndicat low-cost.
L’Union Syndicale : la tranquillité du bon choix.

Le mouvement syndical

L’Union Syndicale n’a jamais voulu se confiner dans une sorte de tour d’ivoire. Quasiment toutesles autres organisations de la Fonction publique européenne et internationale existent de façon isolée et, dans beaucoup de cas, sont limitées à une seule institution, voire à un seul lieu d’affectation. Pas l’Union Syndicale. Depuis le début, l’Union Syndicale Fédérale adhère à la Fédération syndicale européenne des Services publics- FSESP, la branche « Services publics » de la Confédération européenne des Syndicats – CES. Nous y côtoyons toutes les grandes centrales nationales, telles que la FGTB belge, Ver.di et le DGB allemands, la CGT et la CFDT françaises, les CISL et CGIL italiennes, l’UGT espagnole, le Fackförbundet ST suédois, ou encore l’Unison britannique, pour n’en citer que quelques-uns.

Nous pensons que, seule, la solidarité avec l’ensemble des travailleurs, en dépassant les limites de nosbureaux et bâtiments, permet de créer un climat favorable au progrès social et d’inverser les politiques d’austérité à l’œuvre en Europe. La mobilisation contre les traités de libre-échange de la nouvelle génération, comme TTIP ou TISA, ou la lutte pour l’amélioration de la directive européenne sur le temps de travail sont des exemples récents de coordination avec nos partenaires syndicaux, qui donnent des résultats directement palpables sur nos lieux de travail.

Avec l’Union Syndicale– et uniquement avec l’Union Syndicale– vous vous inscrivez au sein du mouvement syndical, grâce auquel tant de droits ont été obtenus depuis cent cinquante ans.

La solidarité entre nous, la solidarité avec le monde du travail qui nous entoure ; l’unité face à l’employeur ; la compétence ; et l’idée européenne : voilà l’ADN de l’Union Syndicale. Rejoignez-nous, dites oui à une Europe unie et solidaire.


Bernd Loescher
Président de l’USF



La Déclaration d’Ispra de 1974 pose les jalons pour l’Union Syndicale Fédérale, véritable acte fondateur de notre fédération de syndicats, aujourd’hui aussi actuels qu’au siècle dernier. Ces principes définissent et guident l’Union Syndicale Fédérale et ses organisations membres :
     • la recherche de l’unité entre personnels de toutes les institutions et organismes ;
     • le progrès social ;
     • la défense de la fonction publique ;
     • le projet européen ;
     • la démocratie ;
     • la vision du monde qui nous entoure, avec l’affiliation aux organisations syndicales internationales.

http://www.unionsyndicale.eu/wp-content/uploads/2016/07/declaration.ISPRA_.1974.pdf :

Retour au SOMMAIRE
2018-06-18T09:04:15+00:0013 juin 2018|