SGC: forte progression de l’Union Syndicale au CdP

/SGC: forte progression de l’Union Syndicale au CdP

SGC: forte progression de l’Union Syndicale au CdP

L’Union Syndicale en progression au Secrétariat Général du Conseil

Les élections au Comité du Personnel du Secrétariat général du Conseil se sont déroulées du 16 au 22 mars. La liste «Union Syndicale» a enregistré une forte progression, passant de 3 à 11 sièges sur 30, mais la liste «Renouveau & Démocratie» conserve la majorité absolue en passant de 23 à 18 sièges. La FFPE, qui n’avait présenté que 15 candidats, n’a qu’1 seul élu au lieu de 3 précédemment. Rappelons que le système électoral au Conseil n’est absolument pas proportionnel. Chaque électeur choisit un maximum de 30 candidats, et les candidats qui ont obtenu le plus de voix sont élus (sous réserve de la représentation des différents groupes de fonctions). En 2015, l’Union Syndicale avait, avec d’autres, proposé d’instaurer un système proportionnel. Si ce système avait été accepté, le nouveau Comité du Personnel serait composé de 13 élus R&D, 13 élus Union Syndicale et 4 élus FFPE. Mais même avec le système actuel, nous avons cette fois un résultat nettement plus équilibré que lors des élections précédentes, au cours desquelles la liste majoritaire obtenait au moins trois-quarts des sièges. En termes de voix exprimées, R&D a obtenu 43% des suffrages (+341 voix), l’Union Syndicale 41% (+3.441 voix) et la FFPE 13% (- 7.428 voix). Parmi les candidats de la liste Union Syndicale, ce sont des femmes qui réalisent les meilleurs scores et surtout les progressions les plus fulgurantes : Lucie Raskova et Frances McFadden. Toutes listes confondues, ce sont d’ailleurs 3 femmes AST qui réalisent les meilleurs scores.

À quoi devons-nous cette progression ?

Il est manifeste que le travail de l’Union Syndicale pendant ces deux dernières années a porté ses fruits : l’expertise et la compétence de notre équipe au Conseil sont reconnues par tout le personnel. Il est aussi probable que nos adhérents et nos sympathisants ont mieux compris que, en raison du système électoral, ce sont les électeurs qui votent pour les 30 candidats d’une même liste qui décident réellement de la majorité ou du rapport de force au sein du Comité. Enfin, une campagne rafraîchissante, avec un nouveau look mais avec des positions et des propositions concrètes, nous a également permis d’être plus visibles et plus crédibles.

Comment va travailler le nouveau Comité du Personnel ?

Dans notre campagne, nous nous étions engagés à œuvrer en faveur d’un Comité inclusif, qui chercherait à représenter l’ensemble du personnel plutôt que d’imposer les vues de la majorité contre celles de la minorité. Si R&D, qui dispose de la majorité absolue, partage cette volonté d’unir nos forces face à l’AIPN et surtout face aux Etats membres qui, au Conseil, ne sont jamais très loin, l’Union Syndicale sera bien sûr disposée à travailler ensemble dans un Comité inclusif. Même si R&D conserve la majorité absolue, nous pouvons être satisfaits du résultat.

2017-07-06T10:20:28+00:0006 avril 2017|