Le 22 juin suite au Brexit et en marge du Conseil européen (article 50), les 27 dirigeants de l’UE ont approuvé la procédure de transfert des agences de l’UE ayant actuellement leur siège au Royaume-Uni: l’Agence européenne des médicaments (EMA) et l’Autorité bancaire européenne (ABE).

Offres pour accueillir les agences

Il y a eu 8 offres pour accueillir l’Autorité bancaire européenne (ABE) et 19 offres pour accueillir l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Critères d’évaluation

Le 22 juin, les 27 dirigeants de l’UE ont convenu de six critères permettant, après le Brexit, le transfert des agences de l’UE localisées au Royaume-Uni :

  • l’assurance que l’agence sera opérationnelle à la date du retrait du Royaume-Uni de l’UE
  • l’accessibilité du site d’implantation proposé
  • l’existence d’établissements scolaires pour les enfants du personnel des agences
  • l’accès au marché du travail et aux soins médicaux pour les conjoints et les enfants du personnel
  • la continuité de l’activité
  • l’équilibre géographique

N’hésitez pas à lire notre dossier spécial dédié au Brexit et à ses conséquences sur le personnel des institutions européennes.