L’Union Syndicale a rencontré, le 22 janvier dernier, le Commissaire Johannes Hahn afin de nouer un premier contact. Celui-ci a rappelé qu’il était important de contribuer, d’échanger et d’arriver au compromis lorsque l’on parle de dialogue social. C’est pourquoi, il a demandé que les présidents de chaque comité local du personnel et que chaque président des organisations syndicales exprime leurs attentes ainsi que leurs objectifs pour le futur.

Les représentants de l’Union Syndicale ont souhaité insister sur les points suivants, qu’ils considèrent comme cruciaux pour instaurer un dialogue social constructif et fédérateur :

• L’Union Syndicale n’est pas du tout en faveur d’une réforme du Statut et demande plutôt au Commissaire qu’il entreprenne une réhumanisation de l’institution.
• Le recrutement des agents temporaires se doit d’être totalement transparent.
• Une planification des réunions et concertations pour les 6 prochains mois.
• Les perspectives de carrière du personnel ont également été posées sur la table.
• Enfin, malgré le Brexit, une continuité doit pouvoir être assurée. L’Union Syndicale met en avant la situation des membres du personnel et demande que l’impact sur ces derniers soit clarifié.

Le Commissaire a indiqué avoir entendu les préoccupations de l’Union Syndicale et a marqué son accord pour une meilleure planification du dialogue social. Il a également exprimé le souhait que les échanges avec les représentants syndicaux soient permanents afin de pouvoir administrer au mieux les Institutions Européennes.