L’Union Syndicale est ravie de vous informer que les autorités fédérales belges ont approuvé la construction d’une école temporaire pour 1 500 élèves sur le site de l’OTAN. Cette information nous est également confirmée par le Secrétaire Général des Ecoles Européennes.

Les parents, soutenus par l’Union Syndicale et les autres syndicats, avaient rejeté la proposition initiale inadaptée, tant pour son infrastructure que pour les normes de sécurité des enfants.

Les Ecoles étant surpeuplées, il était nécessaire d’ouvrir rapidement une nouvelle école temporaire. Suite aux propositions des parents et des syndicats, cette école sera maintenant construite en utilisant de modules de construction temporaire.

L’école temporaire sera prête pour l’année scolaire 2021-2022 et les inscriptions pourront se faire à partir de janvier 2021, pour les élèves de maternelle et primaire.

L’Union Syndicale remercie les diverses Associations des Parents des Ecoles Européennes de Bruxelles, et se réjouit de l’unité et la synergie de toute la représentation du personnel dans ce dossier.

Bien entendu, cela ne règle pas les problèmes de surpopulation dans les écoles de Bruxelles et l’Union Syndicale continuera à suivre à tous les niveaux politiques l’évolution des Ecoles européennes.

Les autorités belges doivent encore donner le feu vert à la 5e Ecole permanente qui est prévue pour accueillir 2500 élèves pour des cycles complets de la maternelle jusqu’au Baccalauréat européen. Celle-ci est prévue sur le site de l’OTAN et devra permettre de résoudre les problèmes de surpopulation.

L’Union Syndicale continuera à soutenir le système des Ecoles Européennes et vous informera des développements.