Le 5ème congrès de Ve.rdi a été ouvert à Leipzig le 22 septembre 2019 par le Président fédéral Walter Steinmeier qui a salué l’existence de Verdi comme un acteur important de la société démocratique allemande dans son ensemble. A ce congrès, le mandat du célèbre président Frank Bsirske a pris fin. Les médias ont largement rendu compte de ses remarquables contributions au cours des 18 dernières années. Le 24 septembre, le Congrès de Ver.di a élu un nouveau bureau exécutif, dirigé par son nouveau président, Frank Warneke. Le secrétaire général de l’USF a été invité au Congrès et a été chaleureusement félicité.

Les discussions du Congrès de Ver.di, avec environ 1000 délégués (Verdi compte 2 millions de membres), ont été très inspirantes. Parmi les nombreux sujets abordés figuraient les répercussions de la numérisation, l’égalité des chances, le salaire minimum, la précarité du travail, l’immigration, la montée de l’extrémisme de droite, la syndicalisation des jeunes, le maintien du principe de la convention collective salariale qui est bien établi en Allemagne, mais de moins en moins apprécié des employeurs.

Si vous désirez en connaitre un peu plus sur les actions de l’Union Syndicale, n’hésitez pas consulter nos dossiers spéciaux ou à utiliser la barre de recherche pour une requête spécifique.